Nouvelle tournée de CD visual kei

N’écoutant que mon courage je suis allée écouter de nouveaux CD de groupes de visual kei qui ont une actualité en France. Je commencerais par Xodiack, puis Artcube pour terminer avec UnsraW qui n’a pas d’actualité ici, mais dont c’est le retour après une pause.

XodiacK

Xodiack – genocide suicide

Ah ! Que ce CD porte bien son nom ! En l’écoutant on a une grosse envie de suicide tellement c’est mauvais ou alors on a envie de faire le génocide de tous ces gens qui ont créé cette chose abominable. La musique passerait encore, quoique je trouve limite les solo de gratte pour faire mouiller la donzelle qui n’a jamais entendu un vrai guitar hero… Mais le pire de tout c’est le chant. Le chanteur, répondant au doux nom de Eros, est peut-être devenu le Dieu de l’amour auprès des fans qui ont envie d’être dans son pieu, mais alors en attendant il nous casse légèrement les oreilles. On savait déjà que les chanteurs de visual kei étaient rarement des chanteurs d’opéra, mais là on atteint les tréfonds du visu. Eros chante faux et mal, il n’a aucune notion de respiration… Il est si mauvais qu’il ne devrait faire que les cris, hurlement et autres growl… Ouais ça c’est bien ça demande pas d’avoir l’oreille musicale.
Le look n’est pas du tout original, même s’il est soigné. Dir en grey portait déjà la même chose en 2000 pour Macabre… Ils avaient ensuite été suivi par une tripoté de groupes dont Phantasmagoria et consorts…
C’est donc un groupe réchauffé, qui tente péniblement de s’offrir un concept en ayant des noms “à thème”. Woua terrible !! Et Ganshin se lance dans l’affaire en sortant leur 1er album en Europe. Comprends pas.
Le pire, c’est que si je comprends, car  je lis  des commentaires positifs sur eux… C’est cool, c’est métal, c’est original, le chanteur chante bien et j’en passe… J’hallucine totalement.
J’en viens vraiment à penser que ce qu’on a pu me dire sur les ML et le chan IRC il y a de cela presque 10 ans était déjà vrai. C’était mon manque de recul et de culture musicale (qu’elle soit japonaise ou autre) qui m’empêchait de voir la vérité en face et de m’apercevoir que ce que j’écoutais était loin d’être la panacée.
Le visual kei doit donc compter sur l’ignorance et la fouge de la jeunesse de ses auditeurs, car la maturité et la lassitude arrivant on ne peux qu’être aigrie.

Snif !

Leur Myspace

art cube

Artcube – Ruri Ame / Niji ka Kagami

Ce petit groupe va bientôt faire un concert en France. Leur musique est un mélange de rock, de métal et de musique que l’on qualifierait de classique. Le chanteur n’est pas mauvais en soit, mais tout comme la musique, il manque d’ampleur et de charisme. Forcément l’orchestre avec un son synthétique c’est assez moche, mais je comprend qu’ils n’aient pas les moyens d’avoir mieux. Au demeurant l’ensemble reste plat et décolle à peine. Peut-être que le souffle divin du live leur donnera une autre ampleur…

Site officiel

unsraw

UnsraW – REBORN

Passons à UnsraW que j’ai lâchement laissé tomber depuis calling (mais j’ai tout de même acheté les CD que je n’ai pas forcément écouté… je suis mazo parfois) car après à peine quelques maxi ils tournaient déjà en rond. Les débuts étaient pourtant prometteur. Après une pause dû aux problèmes de santé du chanteur Yuki ils sont de retour avec un maxi appelé très justement : REBORN.
Ils ne changent pas de ligne de conduite, et REBORN reste un bon UnsraW. Ma préférence va au titre éponyme, peut-être parce que Yuki hurle plus qu’il ne chante et que, comme notre fameux Eros, il ne brille pas par ses qualités vocales en chant clair. Malgré tout, le maxi reste agréable, sans pour autant nous transporter.
Un retour en douceur qui, nous l’espérons, se conclura par d’autres titres aussi jouissif que Karma ou Warai oni

About the Author