Iconiq est-elle la relève ?

C’est grâce au site ‘Le blog Jpop’ que j’ai eu vent de cette possible relève de la Jpop. J’ai nommé ICONIQ.

Nouveau produit de la maison de disque Avex, ICONIQ, de son vrai nom Ayumi Itô ou Lee (on la trouve aussi sous le nom AhYooMi…), n’est pas pour autant une « nouvelle » à proprement parler. Elle était la chanteuse d’un groupe coréen Sugar, qui œuvra aussi au Japon. Cette jeune chanteuse dont du sang coréen coule dans les veines est le nouveau produit pop r’n’b lancé par Avex. Elle collabore d’ailleurs avec Atsushi d’EXILE pour le titre I’m Lovin you.

Certains la présente comme la remplaçante d’Ayumi Hamasaki, mais la reine de la pop n’a sans doute pas dit son dernier mot. Son crâne rasé la met indubitablement en avant car dans ce Japon aux jeunes filles si fière de leurs cheveux et pomponnées comme des poupées Barbies elle fait indubitablement tâche ! Une vraie révolution capillaire. En était-il de même pour la musique ?

Ma curiosité piqué au vif, j’ai été amené à écouter son premier album : Change Myself. Aux compos on retrouve T.Kura & michico qui ont déjà œuvré sur le dernier album de Namie Amuro, PAST < FUTURE. Nous ne sommes donc pas en terrain inconnu !

1 – PROLOGUE
2 –  I’M LOVIN’YOU (feat. EXILE ATSUSHI)
3 – CHANGE MYSELF
4 – LOVESHINEMAGIC
5 – BYE NOW!
6 – I.D (Feat.VERBAL M-FLO)
7 – NO DISTANCE
8 – CRYSTAL GIRL
9 – LIKE A VIRGIN (reprise de Madonna)
10 –  EPILOGUE

Nous le savions avant d’appuyer sur le bouton play de notre lecteur CD, nous n’allions pas avoir du Skunk Anansie, mais de la pop japonaise saupoudré de r’n’b tout mignon avec ses orchestrations venues d’une autre décennie comme seule l’Asie sait le faire.

L’intro fait l’effet d’une naissance avec ce petit enfant qui parle… Ensuite, l’album débute avec le featuring d’Atsushi d’EXIL : I’m lovin’ you. Duo sympathique tout comme I.D avec Verbal de M-Flo.

Malgré un album somme toute assez classique mais parfaitement homogène, j’ai eu quelques coups de cœur (et si c’est possible !) avec des titres comme LOVESHINEMAGIC, CRYSTAL GIRL ou encore I.D. Mais bon, voilà, c’est pas non plus « ma » révélation Jpop comme a pu l’être Queen of Hip-Pop de Namie. Il y a cependant quelques bonnes choses à se mettre sous la dent, pour peu qu’on aime ce mélange pop/R’n’b.

Ce qui manque dans ce monde lise et policé qu’est le la Jpop c’est une vraie « bitchass »… ICONIQ est juste mignonne et consensuel malgré son crâne (presque) rasé, elle n’a pas le culot d’une Madonna ou d’une Lady Gaga. A quand ICONIQ embrassant -sur la bouche- Ayumi Hamasaki au Kokaku… Je divague excusez moi.
D’ailleurs sa reprise de Like a Virgin est toute gentille. Et quand on pense à ce qui a pu arriver à Koda Kumi pour quelques paroles qui n’ont pas plu à la presse, on peut se dire qu’il y a encore du chemin à faire…

About the Author