Gackt à l’Alhambra

Hier soir vers 22h15, GACKT et son groupe de poulets jaunes frits, mettaient fin  à une vieille plaisanterie à son sujet… GACKT est venu en France !  L’essentiel du public était au 7e ciel hurlant et battant des mains à chaque regard langoureux du beau chanteur. Retour sur un plan marketing bien rodé. Côté media c’est régime sec. Juste une télé nationale aura eu droit de rencontrer le chanteur. Pas de jaloux, aucun media n’a été invité à la fête ! Le service d’ordre à l’entrée était très vigilant sur les appareils photos et les contrevenants dans la salle se voyaient automatiquement épinglés. Même le photographe officiel de la tournée a bien failli se retrouver dehors…

Pour sa nouvelle tournée GACKT impose un nouveau le groupe : YELLOW FRIED CHICKENz (YFC), constitué de ses vieux potes et de lui-même. Dans un même temps sort en guise de premier album… une compile ! Elle regroupe d’anciens titres solo, la plupart du temps ses titres les plus rock ou susceptible de le devenir. C’est dans les vieux pots…  Vous connaissez la suite. Rien à voir avec Abingdon Boys School de TM revolution qui est totalement à part dans sa carrière. Car oui, GACKT, est devenu rock’n’roll. Il joue du rokou comme diraient nos amis japonais. Grrr… Il va devenir meuchant, headbanguer comme un collégien, hurler comme un gros sataniste, dire des gros mots. Bref, devenir un vrai mauvais garçon !
Vous allez me dire : Mais pourquoi tu râles, toi qui aime le rock ? Tu as un chanteur pop qui tente fait du rock c’est cool non ? Je dois aimer avoir l’esprit contradictoire. Mais j’aurais préféré une approche plus sincère de sa part avec ce qu’il sait faire, et ce qui met en valeur son atout majeur à mes yeux, à savoir  sa voix, par l’intermédiaire de la pop. C’est vrai que j’ai eu peur avant le concert de m’endormir parce les ballades, la pop, et moi, ça fait deux et qu’un concert rock aurait donc dû me réjouir. Mais le résultat était trop fade et pas assez sincère. Le summum du ridicule étant pour moi sa prestation sur EVER… Il n’est pas près d’égaler l’Iguane…

Mais revenons au concert.

Trop heureux de voir leur idole en France, les fans font totalement abstraction et ne voient que GACKT et ses fausses tablettes de chocolat. Et le public de toute façon ne demandait que ça après tout, il l’a bien compris le bougre ! Plus proche d’un spectacle de Chippendales que d’un concert de rock, GACKT nous offre ce que les fans sont venus chercher et ils vont être servis !
Peut-être avez vous eu plus de chance que moi, mais au fond du balcon, j’entendais assez mal la voix de GACKTqui semblait s’époumoner pour qu’on l’entende. Surprenant quant on connait la bête… C’est à vous faire regretter de ne pas avoir eu le son du J.E live house de JAPAN EXPO !! Mais il semble qu’à d’autres endroits de la salle le son fut meilleur.
Le groupe tentera tant bien que mal de combler le problème technique entre Zan et Dybbuk. Pendant 10 bonnes minutes la foule scandait YFC alors que GACKT s’offrait au regard gourmand du public, les bras en croix, en vrai poseur.

Mes albums préférés étant Mars et Moon je n’ai eu que Lu:na et Speed Master a me mettre sous la dent.

Son speech s’est surtout fait en anglais et un peu en français dont un « Vous êtes exceptionnels » qui fit plaisir à l’assemblée. Il appelait le public « Brother » et « Sister » mais l’invitait aussi à le « Fuck me ». La réponse du public étant sans équivoque ! Bandes de coquins !

Les titres se suivent et se ressemblent, la set list sera sans doute la même partout, c’est un spectacle bien rôdé. Ses amis musiciens (qu’il ne présente même pas…) ont l’air de bien s’amuser Chachamaru et Chirolyn en tête. En ce qui concerne ce dernier, j’étais très heureuse de le voir en concert, car c’était un acolyte de notre défunt hide dont la prestation sur Psyence A GO GO est encore dans nos mémoires. Sacré lui ! Toujours un aussi bon coup de basse et un grain de folie communicative.

Je conclurais en disant qu’en mauvais garçon GACKT m’a fait surtout  sourire, qu’il nous a dit qu’il reviendrait, ce dont on ne doutait pas après le succès de sa tournée, mais que je laisserais ma place aux fans qui sauront bien mieux que moi apprécier le chanteur. Pour ma part la case « GACKT » est cochée. J’ai bien aimé le concert, il était pro et super bien réglé mais il restera anecdotique à mon goût.
Ne m’en voulez pas si je n’ai pas aimé, ça ne changera pas la face du monde, ni son énorme succès. Le principal étant que vous, les fans, vous ayez pris votre pied, le reste n’a que peu d’importance !

Set list :

1. Intro
2. Zan
3. Dybbuk
4. Nine Spiral
5. Speed Master
6. Lu:na
7. Kimi ga Matteiru kara
8. Mind Forest (English)
9. EVER
10. Justified
11. JESUS
12. Flower
13. Kagerou

Encore
14. Uncontrol (Remix)

About the Author