Cette semaine dans mon lecteur

Cette semaine dans mon lecteur il y a…

DEAD-END ConceptionDEADEND - Conception

Premier maxi single d’une série de trois, DEADEND revient pour un second album après plus de 15 ans d’absence. Comme pour Metamorphosis je suis agréablement surprise par ce maxi.
Ils ne se sont pas endormi sur leurs lauriers. Conception envoi du lourd, DEADEND est encore plus metal que dans le passé tout en gardant ‘leur’ son si particulier. J’adhère à 100%.
KISS ME est aussi un très bon titre, la voix de Morrie étant pour pour beaucoup dans mon amour immodéré pour DEADEND.

C’est dans les vieux pots qu’on fait la bonne soupe, alors DEADEND c’est bon mangez en ! En tous les cas si jamais quelqu’un avait envie de les faire tourner en Europe je ne pourrais qu’approuver. Laissez tomber les jeunes groupes qui ne savent même pas ce que faire de la musique veut dire. C’est un vieux groupe mais prêtez y une oreille attentive ils en valent le coup.

cover jinJin Akanishi – TEST DRIVE featuring JASON DERULO

Je ne suis pas fan des Johnny’s et Cie, mais j’avais envie d’entendre ce que pouvait bien proposer Jin en solo.
Une chose est sûr c’est efficace et bien pensé. Plus proche des musiques occidentales ou de la K-pop que ce qu’il avait pu faire auparavant il se lance à corps perdu dans sa nouvelle carrière.

Je ne suis pas fan, mais ça se laisse écouter, en boite ça doit être sympa pour danser.
Par contre il faut oublier le reste, les autres versions sont anecdotiques et ne servent qu’à remplir le maxi single.

Coverlynch. – MIRRORS

Lynch je n’avais pas écouté depuis plusieurs années. J’avais eu la chance de les voir pour un de leur tout premier concert au Japon. Malgré tout je n’avais pas accroché plus que ça.

J’ai donc été très surprise en écoutant MIRRORS. Pourquoi ? Parce que si on ne m’avait pas dis que c’était lynch j’aurais cru entendre du The GazettE ou un clone…
Je suis choquée et pas du tout emballée.
J’aime ce que fais The GazettE, mais je ne trouve déjà pas ça très original alors si un autre groupe fait la même soupe c’est encore pire.

J’écoute et je tourne les talons quelque peu déçue par le chemin qu’a pris le groupe.

carnation shiina ringoShiina Ringo – Carnation

Oui il y a une femme dans mon lecteur ! C’est si rare qu’il fallait que j’en parle quand même. Pourtant Shiina Ringo n’est pas une artiste que j’écoute bien souvent.
Carnation n’est pas un single uniforme, Shiina nous montre qu’elle maîtrise des styles singulièrement opposés et ça j’aime bien chez une artiste.
Le premier titre Carnation pourrait prendre place dans un film de Disney ou une quelconque comédie musicale grâce à son orchestre de pas moins de 40 musiciens. Sa petite voix douce de Shiina. Mais j’aurais tendance à dire qu’il faut pousser plus loin la découverte.
J’adore particulièrement le morceau suivant. Quant à Watashi no Aisuru Hito elle lorgne plus du côté des rythmes cubains avec une salsa dont elle sussure les paroles. Cela lui va d’ailleurs à merveille. Et les paroles en français à la fin de la chanson est tout à fait charmantes.
Sur Jinsei wa Omoidoori elle nous invite à swinger avec elle même si elle n’a pas la voix d’une Liza Minelli l’essai est très intéressant tant on sent qu’elle prend plaisir à changer avec un big band.

the kiddiethe kiddie – UTSUKUSHIKI REDRUM

The Kiddie c’est jamais original, mais c’est bizarre je trouve ça sympa à écouter. Alors oui, c’est juste sympa, mais j’écoute les titres jusqu’au bout ce qui devient rare chez les groupes de visu actuel.
La chanson titre Utsukushiki REDRUM a définitivement des accents metal au début pour partir vers un rock plus pop par la suite avec un rythme entrainant. Sans être la chanson de l’année, elle reste en tête très rapidement.

Les deux autres titres blue page-bokura no real- et Kaze no Elegy ne sont pas aussi aboutis que la face A ce qui est dommage car nous aurions eu un maxi vraiment chouette. Avec ces deux chansons the Kiddie revient à ses fondamentaux : du pop rock enjoué  et festif.

About the Author