nightmare au JE live house

nightmare est venu pour la première fois en concert à l’étranger. Le groupe était très attendu par les fans qui les réclamaient depuis des années sans que leurs vœux ne se réalisent. Cette fois c’est la bonne, le quintet est bel et bien devant nos yeux. Ils feront leur première apparition lors du PES le grand événement musical du week end organisé par Toyota. Ils n’ont joué que quatre titres (the WORLD, alumina, raison d’être et DIRTY), mais déjà ils font l’unanimité auprès des spectateurs.

C’est le lendemain qu’ils clôturent avec brio le week end musical de ce 14e impact à Japan Expo.
La set list est plus longue et nos cinq amis ont décidé de mettre le feu dès le début avec BOYS BE SUSPICIOUS tiré de the WORLD Ruler ! Ils ne se ménagent pas et ne restent pas statique dans leur coin. La scène leur appartient et ils vont s’en servir. Yomi, le chanteur en tong et aux pieds vernis, ne ménage pas sa peine pour faire bouger la foule.

Leur set list est essentiellement tournée vers leurs titres servant de générique d’anime (Death note, Claymore ou Majintantei no ugami neuro) ainsi que d’autres singles comme VERMILLON, HATE ou DIRTY.

Ils ont le sourire large jusqu’aux oreilles et c’est communicatif, le public ne se ménage pas et hurle à plein poumon.

S’ils ne parlent pas un traite mot d’anglais ou de français, ils ont tout de même pris le temps de communiquer avec le public comme ils le font au Japon. Sakito sort son téléphone portable pour pouvoir dire quelques mots que les fans pourront comprendre.

Après leur set list, le groupe sort de scène, mais comme personne n’est dupe tout le monde attend. Et effectivement les cinq musiciens reviennent après avoir pris le temps de mettre le Tshirt de la tournée (ceux qu’on nous a gentiment offert lors de l’interview !). C’est sur Kyokutou Ranshin Tengoku un de leur plus vieux titres qu’ils terminent leur prestation. Le public est a l’unisson.

Seule ombre au tableau le son abominable du live house. L’ingé son n’est plus le même que le années précédentes ou bien devenu sourd (Je cherche un explication) ? Les basses sont trop présentes, tout les instruments sont saturés à l’excès. J’ai bien du mal à reconnaître HATE alors que j’ai écumé les live house japonais en 2003 avec ce titre !

J’ai retrouvé le nightmare que j’aimais il y a 10 ans et cela m’a fait chaud au cœur. D’après ce que l’on a pu entendre du côté des coulisses, le groupe aurait beaucoup aimé leur séjour et aimerait beaucoup revenir. Et je n’aurais qu’une chose à leur dire : Revenez quand vous voulez !

set list
1 – BOYS BE SUSPICIOUS
2 – DIRTY
3 – Gianism shi
4 – the WORLD
5 – alumina
6 – raison d’être
7 – HATE
8 – VERMILION

Encore – Kyokutou Ranshin Tengoku

Photos couverture : AG – Photos illustration : Tanja

About the Author