Ninjaman Japan infiltre JAPAN EXPO

Cette année JAPAN EXPO nous a fait découvrir un groupe atypique mélangeant rock, art martiaux et mise en scène sentai. Voici qui sont les membres du groupe Ninjaman Japan : des amateurs de metal et d’art martiaux qui se sont retrouvés pour défendre le Japon avec le métal. Les ninjas sont les alliés de la justice il était donc normal qu’on mélange ces héros aux rock stars pour redonner espoir.

Rencontrés lors d’une table ronde, leurs réponses ont de quoi surprendre mais ils ont, en réalité, joué à fond la carte de leur concept original

Ninjaman Japan c’est tout d’abord Sarino au chant (ex-Michiru Project ou encore ex. Aioria, ex. Shelly Trip Realize) et Lida à la guitare (ex. Psycho le Cemu, et actuellement dans Dacco), mais c’est surtout le groupe de son leader et bassiste, Metal, que l’on ne connait pas du tout, mais qui porte sur ses épaules le concept du groupe. Mon petit préféré étant Daishi que j’avais vu au Japon en 2006 lorsqu’il était guitariste de session pour Aki (ex. Laputa).

Amateurs de metal, ils font connaissance au hasard des rencontres. Certains sont fans de pop japonaise des années 80, d’autres de groupe rock japonais comme X JAPAN, LUNA SEA ou Sophia. Tous se rejoignent sur un point : ils sont avant tout amateurs de heavy et de hard rock.

Lors de leurs prestations à JAPAN EXPO nous assistons à un mélange entre rock/metal et jeux des scènes de sentai heros version ninja. Ils sont assaillis de toute part par des méchants vêtus de tuniques noires. Les coups fusent, ils esquivent, tombent, se relèvent et finissent toujours par battre les bad guys !

Pour ceux qui n’ont pas encore vu des spectacles de sentai au Japon, Ninjaman Japan a vraiment repris les codes de mise en scène, avec des bruits de coup et de sabre parfaitement synchrones. Le plus du groupe est donc leur musique : un metal classique, pas forcément inspiré, mais qui s’écoute sans trop de déplaisir. A ceux qui souhaitent découvrir les morceaux du groupe Ninjaman Japan nous conseille de débuter par Fly Away, que voici : http://youtu.be/bCOLn2B2gyw

La particularité de leurs costumes c’est d’être plus que clinquants, un choix assez paradoxal pour des ninjas. Amusés, ils nous révèlent en clin d’œil que c’est un styliste de leur village de shinobi qui s’en est occupé. Chacun des membres portait une couleur différente qui correspond à un élément et à sa personnalité : feu, eau, vent, tonnerre et metal.

Notre rencontre avec le groupe s’étant déroulé après leur concert, ils nous expliquent qu’ils sont très heureux de leurs différents shows au JE Live House. Avant de monter sur scène ils avaient encore des incertitudes, mais lorsqu’ils se sont retrouvés devant l’accueil chaleureux du public ils ont été tout de suite rassurés et ils ont pu donner leur maximum. Lorsque on leur demande ce qu’ils viennent faire en France en dehors de cette rencontre avec le public, ils avouent qu’ils voulaient initialement “faire un clip devant la tour Eiffel, mais en fin de compte ça n’a pas été possible”.
A défaut, ils ont visité Notre-Dame de Paris dont la grandeur et la beauté les a subjugués.

Merci au staff de JAPAN EXPO, à Akemi Oshima et Thomas G., à Ninjaman Japan et aux autres médias qui ont participé à cette conférence (Journal du Japon, Nihon no Oto, Mata web et Total Manga -si j’en ai oublié veuillez m’excuser !).

About the Author