YOSHIKI fait son show au Trianon

Trois ans après le passage d’X JAPAN au Zénith de Paris, YOSHIKI était de retour pour un concert de musique classique. Et c’est dans le théâtre centenaire du Trianon qu’il a posé son piano accompagné de son septuor et de sa soliste. Une attention toute particulière a été porté à la promotion de l’événement. Quelques semaines auparavant, YOSHIKI était venu répondre aux interviews des différents médias français. Résultat est la salle est comble.

Des fans attendaient depuis la veille au soir devant la salle, bravant le froid et la pluie pour être au premier rang. A l’heure dite les portes se sont ouvertes, c’est la bousculade, les fans entrent enfin et viennent se prosterner devant leur idole. Les caméras sont là pour immortaliser l’événement.

Entendons-nous bien, je m’attendais à m’ennuyer ferme pendant 1h30, pourtant ça n’a pas été le cas. Déjà parce que les morceaux sont très courts, pour des chansons d’X-JAPAN que nous connaissons bien un couplet et un refrain suffiront ce qui réduit considérablement la durée des dites chansons. Qu’à cela ne tienne YOSHIKI est un excellent MC. Entre chaque titre il tapera la discute avec nous. C’est dans un anglais sans faille qu’il nous fera tantôt des blagounettes, tantôt nous parlera très sérieusement de de son attachement à ses proches.

Bref, que ce soit dernière son piano ou dernière son micro, YOSHIKI fait son show. Loin du concert classique guindé, il flotte dans l’atmosphère ce petit côté métaleux un peu fou-fou qui le caractérise depuis ses débuts. Il jouera pour nous L’hymne à l’amour d’Edith Piaf qu’il dit avoir entendu à la radio en venant et l’avoir travailler toute la nuit.

Sur scène pour l’accompagner, sept jolies musiciennes aussi charmantes que talentueuses, avec qui il échangera quelques plaisanteries coquines (sextet, sextape…) . Quant à Katie Fitzgerald elle viendra poser sa voix cristalline sur Rosa et Hero (lé générique de Saint Seiya). Je ne peux cependant pas m’empêcher d’entendre la voix de ToshI derrière celle de Katie.

L’émotion sera à son comble lors de son interprétation de Without you. Si son introduction pouvait paraître quelque peu surjoué, sa sincérité quant à la perte trop brutale de certains de ses proches (son père, hide, Taiji) est quant à elle tout à fait réelle. Sur l’écran derrière la scène sont projetés des images des bons moments avec hide, mais aussi du last live ou encore des photos d’enfances. J’ai comme beaucoup de monde dans la salle versée une larme car je n’oublierai jamais ce 2 mai 1998.

Un autre grand moment fut l’interprétation, certes écourtée, mais toujours aussi intense d’Art of life. Certainement le « chef d’oeuvre » de YOSHIKI. Le concert se termine sur la très attendu Endless Rain dont le public reprendra le refrain avec beaucoup de bonne volonté à défaut d’une justesse effective.

YOSHIKI profite de la fin du spectacle pour communier une dernière fois avec ses fans récupérant au passage quelques offrandes (drapeaux, fleurs, lettres…), le spectacle est terminé mais il nous l’a annoncé ce n’est que le début, X JAPAN sera de retour sur scène pour une tournée mondiale. Avant cela il sera de retour à JAPAN EXPO pour un showcase le vendredi 4 juillet et en conférence le samedi 5 juillet.

Set List :
Miracle
Forever Love
Golden Globe Theme
Rosa
Anniversary
Amethyst
Improvisation sur le Lac des cygnes de Tchaikosky
Hero
I.V.
L’hymne à l’amour
Without you
Kurenai
transition au violon
Art of life
Endless rain
Say anything (vidéo)

Interview de YOSHKI
– Un grand merci à Sabrina GAUDOU et à Laure Ghilarducci
– Photos : Lôlu Photography pour Journal du Japon

About the Author