Laputa

J’aimerais vous parler d’un groupe cher à mon cœur : Laputa. Si mes débuts furent difficile avec Kagerou je suis devenue accro après avoir écouté E.M.A.D.A.R.A. C’est devenu l’un de mes groupes favoris, et même encore de nos jours je suis la carrière d’Aki avec attention. Si Laputa n’est pas un groupe très connu il a pourtant pour moi une résonance toute particulière. J’espère vous faire découvrir ou redécouvrir ce quatuor du visual kei venu de Nagoya.

La voix aiguë et pincée d’Aki, les mélodies sans cesse renouvelées de Kouichi ainsi que la partie rythmique de Junji et Tomoi font de Laputa un groupe soudé qui nous surprend à chaque nouvel album ! Jusqu’en 2001, Kouchi signait l’essentiel des compositions mais il laisse la main de plus en plus souvent à Junji. Ce dernier faisant prendre un virage « dance » au groupe.

Un jour, Aki reçoit un coup de téléphone de Tomoï qui lui demande s’il ne veut pas chanter dans son groupe Ai sick Face. ils sont dans le même lycée et ont été rodies pour Kuroyume un autre groupe très connu de Nagoya. Le groupe ne dure pas et ils créent Laputa en juillet 1993. Comme notre Aki ne sait pas se concentrer sur deux passions en même temps, il revend sa voiture (C’est un fan de courses de voitures). Ils recrutent Kusuba (B) et Hiro (G). Ils font leurs deux 1er live au Nagoya music farm, les 29 et 30 août.

Ils font partie du mouvement qui fleurit à cette époque à Nagoya : le Dark kei (appelé aussi Nagoya kei ou kurofuku kei (autrement dit des hommes vêtus de noir)). Par la suite on appellera ce courant le Nagoya Kei, les groupes les plus importants seront Kuroyume, Laputa, Rouage, La’Mule, Fanatic Crisis, Merry Go Round, Lamiel, Phobia, Deadman, Deathgaze, Lynch ou encore Lycaon. Il s’agit d’une branche du Visual kei, comprenant les groupes créés à Nagoya. Le live house de tout ce rassemblement est le fameux music farm.

Le 4 septembre le groupe sort sa 1re demo-tape : saddist no yume, tirée à seulement 80 exemplaires, lors d’un live au music farm. Aki est leader du groupe, il écrit la quasi intégralité des paroles et a même parfois composé certaines chansons. Il avait d’ailleurs commencé par la guitare avant de se tourner vers le chant. Sa voix aiguë, pour un homme, en déroutera certains avant de les charmer.

Le 13 novembre voit l’arrivée d’un second guitariste : Hideno.

Naraku no soko (Le fond de l’enfer), leur seconde demo tape, sort à 500 ex le 19 novembre, lors de leur 1er one man toujours au music farm. Ce concert est sold out soit 150 fans. Leur musique est un heavy mélodique et sombre. Tout au début de leur carrière, ils ont eu des tendances punk. Si ils utilisent beaucoup de synthé celui-ci s’intègre si parfaitement qu’il n’est en aucun cas gênant. Malheureusement, Hiro les quitte pour Albatross, quelques jours plus tard.

Leur visuel n’est pas fleuri et plein de plumes, mais plutôt d’inspiration goth toujours en noir. De plus, leurs cheveux ont rarement été teints de couleurs extravagantes. Mais Kouichi, Aki et Junji sont amateurs des cuissardes, de robes et de cuir. Tomoi vu ses rondeurs (toutes petites) pleines de charme ne fait pas d’extravagance. Dans leur période indie, Aki s’occupe du design des jaquettes et des vêtements.

La recherche d’un remplaçant, ils embauchent Junji en 1994 dont le groupe vient de se séparer. Il était guitariste au côté de Rika et Shôno (futurs membres de Rouage) chez ad de vidar. Watashi ga kieru (Je disparais) sera leur 1er single le 5 mai 1994. Il est édité à 1 000 ex et une seconde presse est même mise en vente. Ils entament leur tournée Paradoxical Reality. Après la tournée, c’est le départ de Hideno qui rejoint Merry-go-round.

Ils recrutent donc Kouichi qui à l’époque est membre de Silver rose depuis 3 ans au côté de Kaiki et Yowmay, les fondateurs du groupe en 1989.

Janvier 1995 commence mal puisque Kusuba démissionne pour aller chez Lùcide. Sur les conseils de Kouichi, Junji change son fusil d’épaule et prend la place du bassiste et laisse le poste du deuxième guitariste vide. Le principal compositeur devient donc Kouichi et dans une moindre mesure Junji. Il faudra attendre les dernières années du groupe pour que Junji compose plus.

Un mois plus tard sort Memai (Vertige) leur album indépendant tiré à 5 000 ex. Toute l’année, ils sont en tournée Paradoxical Reality II et III.
Le 9 septembre est le mois de la création de leur fan club Voyage.

Le 25 février 1996 sort Kurumeku haijin (L’invalide étourdi) un nouveau maxi. Dès lors, ils entament leur tournée Paradoxical Reality IV ~ Kurumeku haijin. La vidéo live Hako niwa (Jardin miniature) sort le 7 juillet avec des passages de la 4e tournée. Les concerts s’enchaînent, avec la tournée : Paradoxical Reality V, la popularité du groupe s’accentue. Le On Air West est enfin sold out (700 places). C’est lors d’un live spécial pour le fan club qu’ils passent major le 10 août.

Le single Glass no Shôzô (Portrait de verre) sort le 30 septembre, et le 23 octobre c’est Kagerô (éphémère) leur 1er album major que l’on retrouve dans les bacs. le 26 commence la tournée sobrement appelé TOUR kagerô.

Le 28 mai 1997, Eve ~last night for you arrive 33e à l’oricon, il est d’ailleurs le générique de l’émission count down TV très connue là-bas. Le 8 juin, Laputa organise un concert au Shinjuku station square devant 3 000~4000 fans.
Le 25 juin sort E.M.A.D.A.R.A, leur 2e album major, pointe le bout de son livret et se place 24e. Le 29 du même mois Laputa organise un concert retransmis à la radio et le 19 juillet commence le 1997 TOUR EMADARA jusqu’au 6 septembre.
Puis pour satisfaire les fans, ils mettent en vente le 24 juillet, une nouvelle vidéo live : MOV(i)E ON DARKNESS.

Le 12 novembre voilà Meet again un nouveau single composé par Aki qui fut aussi le générique d’un dessin animé de l’époque. Le 24 novembre, ils font un concert exceptionnel au Shibuya Kokaidô (2050 places) le ALL BURST 1124.
Puis commence la tournée : The encore of tour E.M.A.D.A.R.A House of crunch loop 1997 Final act, dont la dernière date fut retransmise à la télévision.

Du 17 au 28 janvier 1998, ils enregistrent à Londres les prises de vue de leur prochaine vidéo. Le 4 février Yurenagara… leur 4e single arrivera 25e. Le 18 mars sort simultanément Jakô, leur 3e album major, (10e à l’Oricon) et la vidéo de clips : Clips of crunch loops (5e à l’oricon).
Notre cher Aki en profite pour lancer sur les ondes de Tôkyô FM son émission Radio BUZZ en avril. Le 25 avril commence la tournée : Tour 1998 Jakô, jusqu’au 30 mai. Le 22 août commence le House of crunch loop 1998 quattro circuit, il s’agit d’une série de concert dans les « club quattro » du Japon.

Leur 5e single arrive le 23 septembre. Feeling the sky se place 15e à l’oricon. Dans le même temps, ils ressortent toute leur disco indies à savoir memai, kurumeku haijin et hako niwa. Démarre donc la tournée : 1998 Tour Jakô second, le 24 octobre pour finir le 3 décembre.

L’année 1999 démarre fort car le 1er janvier sort Breath leur 6e single, le 17 mars 1999 c’est au tour de Chimes. Pour le coup, ils font une série de concert du 20 mars au 3 avril intitulée : 1999 House of crunch loop. Le 19 mai sort leur 8e single Virgin cry suivie le 9 juin de Cakera (élévation nue) leur 4e album major et de la vidéo Clips of crunch loop II. Ils finissent l’année en beauté avec un concert à Hong-Kong, le 23 octobre avec d’autres groupes japonais.

Le gentil Aki fait toujours les frais de la dessinatrice Atsuko Shima, il est considéré comme le mignon tout plein de la bande. Le groupe possède une véritable ménagerie : Aki avec son chien Rocky et son furet Bunta, Kouichi avec ses deux chiens Hanako et son bébé Momoko. Le seul défaut du guitariste est l’alcool, c’est un hobby envahissant.

Laputa ont créé leurs marques K&J pour Kouichi et Junji, Analogman pour Tomoi et Crunch Loop pour Aki. Ce sont eux qui dessinent et pensent les produits dérivés. C’est lui aussi qui produit le site officiel du groupe : CRUNCH LooP web, notre ami est un féru d’ordinateur et peut rester des heures devant son écran pour créer des logos, des images ou bien de la musique. Il pousse ses trois amis à le suivre dans cette aventure.

2000 sera l’année du changement. Tout d’abord ils sortent une compile de leur face B : Laputa Coupling Collection + xxxk [1996-1999 Singles]. Très intéressant, puisque les face B n’étaient jamais inclues sur les albums.
Ensuite, nous apprenons qu’ils changent carrément de maison de disque. Le groupe pense qu’en changeant, ils vont faire des choses plus proches d’eux que les fans de la première heure et même les nouveaux pourront y trouver leur compte. Et c’est un peu vrai. Laputa sans revenir au son indies, violent mélange de punk/sombre, redevient ce groupe « sombre » qui nous plaît tant.

Une très petite partie de ma collection…

Les 4 L -for L- (comme leur logo qui est l’enchevêtrement de quatre « L » représentant les quatre membres du groupe, c’est d’ailleurs le nom de leur nouveau fan club) semble bien s’amuser lors des enregistrements, Tomoi s’occupant du ravitaillement chez un traiteur.
Leur ancienne maison de disque profite de l’occasion pour sortir une compile de trois CD : Laputa 3 Disc Best (un disque intrance avec les single, un disque metling avec des morceaux choisis de chaque album et un disque insanity avec leurs titres plus violent).
Durant l’été, ils ont effectué une tournée de Live house sous le nom de : HOUSE OF CRUNCH et Aki répond à un interviewer : L’enfer…. a commencé… (rires). C’est toujours deux jours quatre représentations. « HOUSE OF CRUNCH » c’est une fois par an… Au début c’était à moitié une plaisanterie… puis l’idée à germer dans notre tête de faire des petites, petites salles. Nous allons faire cette tournée dans le triangle Tôkyô Nagoya Osaka, et nous produire dans 10 salles pour 20 représentations. C’est l’enfer (rires). En trois mots : sombre, chaud et douloureux (rappelons que l’été japonais n’est vraiment pas propice pour tous les mouvements et la promiscuité). C’est avant que la tournée ne commence que Laputa se met à la composition des chansons, Kouichi passant son temps chez Aki pour créer les nouvelles chansons. Une vingtaine de compositions sortent de leurs têtes. Pourtant ils vont se concentrer plus particulièrement sur les trois chansons qui constituent le maxi. Junji y a d’ailleurs participé aussi.

Ils sortent au mois d’octobre Shape~ in the shape of wing~ leur 1er maxi single. Le maxi c’est l’approche de trois mecs à trois personnalités dixit Aki. Il explique aussi : Maintenant on se passionne pour la construction des mélodies. On pense que les mélodies doivent apparaître en relief, par hasard. Quand on lui demande s’il a rajouté sa patte personnelle dans son travail, Aki étant un féru d’ordinateur et d’internet, répond : J’étais enthousiaste de faire certaines ébauches sur l’ordinateur. Tomoi-kun et Junji se sont envoyés des mails et le lendemain ils s’en renvoyaient d’autres. Quand à Kouichi-kun il passait son temps au téléphone. Parfois ça durait bien trente minutes.

La musique de Kouichi c’est de l’énergie, comme une course terrible. Quant à Aki, sa musique exprime la tristesse, c’est d’ailleurs le premier titre qu’il réalise depuis Meet Again sur Jakô. Aki raconte aussi : Pendant que moi j’enregistre les chansons, Kouichi-kun, lui, dans une pièce voisine, attend huit heures dans un manga-café (rires).

Bref l’ambiance est au rendez-vous ! Pourtant alors qu’ils ont enregistré la partie rythmique Junji arrive. Et Aki avec humour nous raconte : Bah ! Junji est intense et a été étonné en voyant ce que nous avons fait mais il a dit « C’est nul ! ». Il a tout fait capoter alors que nous avions fini (rires). Contrairement à ce que je viens de dire tout n’était pas fini de construire, nous n’en étions qu’à la première phase, les images je les avais uniquement dans ma tête. J’avais l’impression d’approcher de la fin.

En 2001 sort leur deuxième maxi silent on-looker le 24 février. Puis ensuite le 16 mars sort Heaven leur 5e album. Pour la 1er fois, ils optent pour le titre en anglais ! Les 21 et 22 avril, ils investisent le Shibuya kokaidô : Laputa Tour 001 Programized-Heaven first-mission@shibuya-kokaido.2nights.

Puis ils partent en tournée le 5 mai jusqu’au 20 juin : second-mission@small-box.26night.
Ensuite, ils participent au Shock wave illusion au Hibiya yagai ongakudô début août à Osaka. Pour finir l’été en beauté la third-mission Final heaven dans la même salle que le Shoxx wave.
Pour le shoxx d’octobre Aki arbore des cheveux blond/chatain, à savoir qu’il n’a jamais fait de décoloration. Donc c’est l’effervescence chez les fans, en majorité d’Aki au Japon, et des journalistes amusés.

Ils terminent l’année par deux concerts pour le fan club le 8 novembre à l’Osaka banana hall et 22 au Shinjuku liquid room. Alors que personne ne l’attendait plus sort une vidéo live sort le 21 novembre 2001 : Heaven to Perfection – Tour 001 Programized – Heaven final-mission, cela faisait quatre ans que l’on en avait pas eue. Elle contient 19 titres plus le clip de Silent on-looker qui était inclue dans le maxi single.

Le 9 février 2002 a lieu le 1er concert de l’année pour Laputa. Il se déroule au Kawasaki club citta’ devant 1000 fans ! Le 21 mars sort Glitter leur nouveau mini album, ce qu’ils n’avaient pas réalisé depuis leur période indies. La tournée tour 002 glitters show case peut commencer le 21 mars au Nagoya daimond hall, puis le 20 mars au Shibuya AX, ensuite le 31 mars au Shibuya Kokaido et le 6 avril àl’Osaka Big cat.

Le 24 avril, ils sortent en DVD Clip of crunch loop III et Heaven to perfection. Le 29 mai c’est au tour des productions Toshiba avec Clip of crunch loop I et II et Mov(i)e on Darkness.

Le 21 juin sort : Shinkai (mer profonde) avec en CW : Brand-new color. La 1re est une compo de Kouichi et la seconde de Kouichi et Junji (une première !!).

Et le 27 juillet sort leur nouvel album NEW TEMPTATION. Mais comment ne pas être déçu par la tournure électro dance sans saveur que prend le groupe.

Ils débutent une nouvelle tournée le 26 juillet au ZEPP Sendai au 15 septembre à Osaka. Notons un Event du magazine [Zy.] : stylish wave ILLUSION ’02 [Zy.] style New Live le 4 août Hibiya ongakudô.

Cette année ils fêtent leur 10 ans de carrière. Cela débute par 3 concerts. En mars sort Sparks monkey un mini album toujours aussi dance, mais un peu plus rock que le précédent album.

Au mois de mars 2004 sort leur dernier mini album : Material Pleasure. En mai, ils annoncent leur séparation par le biais d’une carte postale envoyée au fan club. Leur dernière tournée d’été se nommera sobrement : All Burst 2004 et elle se terminera le 5 septembre dans une salle qui leur est cher : le Shibuya kokaidou. Il sortira en DVD quelques temps plus tard.

C’est avec un chagrin infini que j’ai appris la nouvelle, j’étais moi-même au fan club depuis plusieurs années. Laputa malgré un dernier album auquel je n’avais que peu adhéré était resté un de mes groupes préférés. La plupart de mes sites font référence au groupe (Last Eve, Heaven to Perfection, sur twitter HaKo-niwA, mon copy band : Masquerade et on reprenait en autre du Laputa…). J’ai suivi Aki par la suite jusqu’à ce que son fan club ne s’occupe plus des adhésions à l’étranger. Heureusement, de nos jours il existe Facebook et Twitter. Mais je ne cracherais pas sur une réformation même si je sais que c’est presque impossible.

Que sont-ils devenus ?
Ils poursuivent leurs carrières solo respective avec peu de succès il faut bien l’avouer. Pourtant il y a peu de chance de les revoir sur scène car si ils sont restés bons amis ils ne peuvent réutiliser leur nom…
Kouichi a créé son groupe Everlasting-K, Junji : HALATION et Tomoï C4.

Concerts


Laputa – Shibuya Kokaido – 22 avril 2001 – Tour 001 Progamized-heaven first-mission@shibuya-kokaido-2nights
Laputa – Shibuya AX – 30 mars 2002 – tour 002 glitters Show case
Laputa – Shibuya Kokaido – 31 mars 2002 – tour 002 glitters Show case
Laputa – Kawasaki Clun Citta’ – 27 novembre 2003 – Spark’s memento
aki – Nagoya BOTTOM LINE – 25 mars 2006 – Live into conflict 2006 – nine place

Discographie

DEMO TAPE
19.11.1993 Naraku no soko
04.09.1993 Sadist no yume

ALBUM
28.07.2004 Best AL+ CLIPS 2000~2004
17.07.2002 New Temptation
00.03.2001 HEAVEN
25.10.2000 Laputa 3DISC BEST~1995-1999 except Coupling Collection~
23.02.2000 Laputa Coupling Collection+×××k
09.06.1999 CAKERA
23.09.1998 Memai
04.02.1998 JAKOU
25.06.1997 EMADARA
23.10.1996 KAGEROU
24.02.1995 Memai

MINI-ALBUM
17.03.2004 Material Pleasures
23.04.2003 Sparks Monkey
21.03.2002 glitter
25.02.1996 Kurumeku haijin

MAXI-SINGLE
16.06.2002 Shinkai/Brand-new color
21.02.2001 Silent on-looker
25.10.2000 Shape~in the shape of wing~
05.05.1994 Watashi ga kieru

SINGLE
19.05.1999 Virgin cry
13.03.1999 Chimes
01.01.1999 Breath
23.09.1998 Feelin’ the sky
04.02.1998 Yurenagara……
12.11.1997 meet again
28.05.1997 eve~Last night for you~
30.09.1996 Garasu no shouzou

ART-BOOK
00.00.1999 Laputa―from the cradle to the grave 1999

DVD CONCERT
15.12.2004 Laputa ALL BURST
16.05.2002 Mov(i)e on darkness
24.04.2002 Heaven to Perfection~Tour001 Programized Heaven final mission~

DVD
16.05.2002 CLIPS OF CRUNCH L∞P
16.05.2002 CLIPS OF CRUNCH L∞P II
24.04.2002 CLIPS OF CRUNCH L∞P III

VHS
21.11.2000 CLIPS OF CRUNCH L∞P III
08.03.1999 CLIPS OF CRUNCH L∞P II
18.03.1998 CLIPS OF CRUNCH L∞P

VHS concert
21.11.2001 Heaven to Perfection
27.07.1997 Mov(i)e on darkness
00.00.1996 Hakoniwa

About the Author