Jmusic à Japan Expo que sait-on ?

Que savons-nous sur les invités Jmusic à Japan Expo deux mois avant l’événement ?

L’invité d’honneur 

PSYCHO LE CEMU

C’est le groupe de visual kei PSYCHO LE CEMU  qui est l’invité d’honneur cette année. Le groupe fera son tout premier concert en France lors de la convention. Rappelons qu’il s’est séparé il y a six ans et que chacun des membres est parti faire sa carrière solo. Après avoir fait quelques concerts.

Scène Karasu

MAN WITH A MISSION

 

Le groupe MAN WITH A MISSION revient à JAPAN EXPO pour la seconde fois ! Le quintet sera en concert le samedi 9 juillet et en dédicace le dimanche 10 juillet. Ils participeront aussi à l’émission Esprit Japon à 13h le samedi.

 

Le Tremplins découverte de la J-music

Sélectionnés parmi plus de 70 candidats cette année, quatre artistes et groupes vous donnent rendez-vous sur la scène Karasu à Japan Expo 2016 à l’occasion des Tremplins découverte de la J-music.

ROA

– ROA est un groupe de rock japonais créé par le batteur Akaba qui est aussi le batteur de SNAIL RAMP, groupe leader de la scène melodic hard core et ska core japonaise (n° 1 du top Oricon hebdo). ROA s’est lancé à Tokyo en avril 2015, selon le concept de « Wayo Settyu », qui désigne un style mi-japonais, mi-occidental, un mélange de rock et de Tsugaru shamisen, l’un des instruments japonais les plus célèbres.

ZEZE-HAHA

Zeze Haha s’est formé en 2010, mélangeant pop, rock et funk, tout en concentrant son énergie sur scène pour divertir le public lors de ses concerts à Tokyo. Le groupe a joué devant des publics très variés, de quelques dizaines ou centaines de personnes lors de petits évènements jusqu’à des dizaines de milliers de spectateurs dans des gros festivals. Ils ont aussi séduit la radio ou la TV. N’ayant pas de contrat avec une major, ils ont aussi participé à des concours de musique et remporté de nombreux prix.

AKAAKI KONNO

– TAKAAKI KONNO est un chanteur japonais, également compositeur et producteur au sein de son propre label, T-TOC records, créé en 2004. Bercé par le monde de la musique depuis l’âge de 9 ans, il commence dès lors à composer ses propres morceaux. Après avoir démarré une brillante carrière à l’âge de 19 ans, un grave accident vient mettre un frein à son ascension. Il remonte cependant rapidement sur scène et sort deux albums en 2000 et 2005, Reference et Revenge.
Il multiplie ensuite les casquettes en devenant acteur et comédien de doublage pour des anime. À partir de 2006, sa carrière prend un nouveau tournant lorsqu’il commence à se faire connaître en tant que producteur et Total Sound Artist.  En 2015, il décide de se lancer dans la création d’un troisième album.

Mayuko

– Après avoir entamé une carrière de peintre, Mayuko se lance dans la musique avec la sortie d’un premier mini-album en 2001, Toy Cross. La couverture de cet album est réalisée par Shynola, un collectif d’artistes installé à Londres qui a travaillé pour de grands noms de la musique tels que Radiohead, Beck ou Coldplay. C’est également pour elle l’occasion de travailler avec des personnalités telles que Johnnie FINGERS (Boomtown Rats), Daniel WANG (Balihu Records) ou encore DJ Kensei. En 2014, elle sort seule un premier album produit par Vista Bouquet et disponible sur iTunes. Aujourd’hui, elle se produit dans de nombreux festivals en France, en Angleterre, en Italie ou même aux État-Unis.
Le 30 mars dernier, Mayuko a sorti un nouvel album : Muguet féérique. Découvrez des chansons aux accents folkloriques et la voix enchanteresse de Mayuko dans ce clip présentant des estraits de l’album.

La scène Sakura

mio

La scène Sakura accueille des artistes de musique traditionnelle comme Miô, .ekotumi. et le duo NEO Ballad.

L’enka à l’honneur

Misaki Iwasa

–  Il s’agit du trio masculin Hayabusa et de la chanteuse Misaki Iwasa, ex-membre du groupe AKB48.

Tokyo Candoll

tokyoc

Tokyo Candoll, Le concours d’idol qui a mené Luce Twinkle Wink☆ sur la scène de Japan Expo en 2015, revient pour une deuxième édition. C’est le groupe Yuiga Dokuson qui a gagné. On les retrouvera sur la scène Karasu à Japan Expo.

La French Touch

Rise Of The Northstar

La French Touch, c’est aussi des musiciens français imprégnés de culture japonaise, et Rise Of The Northstar vous le prouve sur scène avec un show ambiance furyo sur la scène Karasu.

– Le groupe Rise Of The Northstar, Uniformes scolaires japonais, références aux shonen des années 80 et 90, look de furyo : il ne fait aucun doute que le groupe de metal français Rise Of The Northstar aime la culture japonaise, en est imprégné et s’en inspire.

Mais aussi…

umi kun

- UMI☆KUUN le youtuber japonais est de retour sur la scène musicale après s’être échauffé lors du Japan Expo Sud en début d’année. Comme l’année précédente il s’occupera des vidéos diffusées lors du festival.

Cj73Ua2WUAAHqPa

Les Calamazones, musique du jeu Splatoon, vous donnent rendez-vous pour un show exclusif sur la scène Karasu.

Hironobu Kageyama

* Namco organise un Dragon Ball Event le samedi 9 juillet à 13h, Hironobu Kageyama, le chanteur et leader de JAM Project, fera un showcase lors de cet événement. Il interprétera quelques titres dont le fameux générique de Dragon Ball : Cha-La Head-Cha-La.

About the Author